Texte : Hortense Dumont/Grands Reportages

Voyager pour découvrir la richesse du patrimoine mondial et mieux comprendre l’histoire de l’humanité est aussi l’un des objectifs des itinéraires proposés par Nomade Aventure. Des cités romaines de Pompéi aux monuments baroques de Naples, ce périple raconte l’héritage culturel de civilisations millénaires.

Italie_06_M-Hans_NomadeAventure_CMJN

Randonnée sur la côte amalfitaine entre Ravello et Atrani. © Michel Hans/nomade Aventure

Des maisons qui n’attendent que le retour de leurs occupants. C’est l’étrange sensation que l’on ressent en déambulant dans les ruelles d’Herculanum, en observant un décor et un mobilier intacts, figés pour l’éternité. Une impression déroutante lorsque l’on sait que cette cité romaine fut engloutie le 24 août 79 après J.-C. par une puissante coulée de lave, conséquence d’une colère soudaine du Vésuve tout proche. À quelques heures d’intervalles, Pompéi fut surprise de la même manière et ensevelie pour des siècles sous plusieurs mètres de sédiments volcaniques. Conservés dans un linceul de cendres, son forum, ses temples, ses via, ses thermes et chaque recoin de ses innombrables villas composent une véritable machine à remonter le temps. « Pompéi est une chronique de la vie quotidienne de l’Antiquité » explique Philippe Bigret, guide de Nomade Aventure sur ce voyage. Grâce à une formation en histoire antique, Philippe connaît le moindre détail de Pompéi comme d’Herculanum et fait revivre les heures glorieuses de la civilisation romaine. « Je montre, j’explique, j’utilise l’étymologie… À Pompéi, je choisis des lieux où personne ne va ;  à Herculanum, je raconte les peintures, les mosaïques… pour permettre aux voyageurs d’imaginer la vie de l’époque. » « On comprend ainsi très bien comment vivaient les Romains », répond Pascale, une voyageuse qui a réalisé ce circuit avec Nomade.

Italie_02_gianluigibec_Fotolia-CMJN
Fresque du site archéologique de Pompéi, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. © Gianluigibec/fotolia.com

C’est au bord de la Méditerranée que se poursuit notre incursion dans l’héritage culturel italien. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la côte amalfitaine révèle une multitude de villages perchés surplombant des criques sauvages, nichés au milieu des orangers et des citronniers. Un sentier escarpé descend en serpentant entre les cultures en terrasses et permet de découvrir ces cités accrochées au-dessus de l’eau : Ravello, Scala, Atrani…. Humant les douces odeurs du maquis méditerranéen – la myrte en premier lieu –, on chemine entre ciel et mer, en dominant des paysages maritimes grandioses « où il n’est pas rare de croiser un bûcheron ou un berger car, ici, l’activité est avant tout montagnarde » témoigne Philippe Bigret.

De village en village, d’immenses trésors architecturaux se dévoilent au détour du chemin. Des duomo (cathédrales), des églises, des villas majestueuses et des maisons peu espacées, construites à flanc de colline et reliées par un dédale de venelles et d’escaliers… Inoubliable, l’arrivée à Amalfi, bâtie en amphithéâtre au-dessus de la mer, nous ramène au Xe siècle, époque où cette puissante cité commerciale imposait sa loi à toute la Méditerranée.

Un bond dans le temps et l’espace et nous voilà à Naples, ville parmi les plus anciennes d’Europe. Au fil des ruelles et des via, se dévoilent plus de deux mille ans d’histoire : ici une fontaine, là une sculpture, et partout, des églises (plus de quatre cents) et des palais, témoins de la richesse de l’art baroque qui influença profondément Naples au XVIIe et XVIIIe siècles. Un patrimoine architectural inestimable qu’il fait bon admirer en flânant, au son des vespas et des discussions passionnées qui animent la vie urbaine de la capitale du sud. Non sans oublier de faire une étape gourmande pour découvrir les pâtes et pizzas napolitaines – au goût inimitable – car découvrir l’Italie, c’est aussi savourer sa gastronomie !

Plus de détails sur le voyage : http://www.nomade-aventure.com/ita50

Retour en haut

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher