Dans Coups de cœur, Inspirations

Quelle plus belle aventure qu’un voyage en Égypte à la découverte de ses vestiges antiques ! Le pays peut se vanter de posséder une myriade de sites archéologiques, dont six culturels inscrits par l’Unesco au patrimoine mondial de l’humanité. Construits il y a plusieurs milliers d’années, ces monuments d’un autre temps s’égrènent de la Basse-Égypte à la Nubie, et tout le long de la vallée du Nil, le fleuve sacré. Aussi mystérieux qu’imposants, tous plus grandioses les uns que les autres, voici le Top 5 des plus beaux sites d’Égypte dont la visite est incontournable !

1) Les pyramides de Gizeh : pharaoniques !

Prodigieuses œuvres architecturales ! On ne peut être que bluffé devant la majesté et la grandeur de ce complexe funéraire. Situé à 18 km du Caire, la nécropole de Gizeh est l’un des exemples de sites antiques les mieux préservés au monde. Autour de Memphis, la capitale de l’Ancien Empire égyptien, cet ensemble comprend trois pyramides principales. Khéops, la plus grande, de 139 m de haut, est la première des sept merveilles du monde antique et la seule à être encore debout de nos jours. À ses côtés, se dressent fièrement Khéphren et Mykérinos, la statue thérianthrope du Sphinx et de petites pyramides satellites dont celle de la reine Khentkaous Iʳᵉ. Datant d’environ 4500 ans, leur édification, sous les ordres des dynasties successives de pharaons, demeure encore un grand mystère. Pour percer tous leurs secrets, un voyage en Égypte aux pyramides permet de pénétrer à l’intérieur de ces labyrinthes de pierre avec un guide égyptologue…

Les pyramides de Gizeh © Dan Breckwoldt / stock.adobe.com

2) Louxor : glorieuse !

Les anciens Égyptiens la surnommaient Uast, ou « sceptre ». Les Grecs Thèbes en raison de sa ressemblance avec la ville grecque. Plus tard, les Arabes l’ont baptisée Louxor ou « palais aux mille portes ». Car c’est bien en poussant ses portes invisibles que l’on découvre l’un des plus grands musées à ciel ouvert. Localisée sur les bords du Nil, à près de 700 km du Caire, en Haute-Égypte, cette ville de 500 000 habitants offre de nombreux joyaux. Sur sa rive occidentale, il y a bien sûr sa grande nécropole thébaine et sur sa rive orientale, quelques sites remarquables. À commencer par le temple de Louxor à admirer au coucher du soleil, ou encore au nord de la ville, celui de Karnak, dans l’enceinte d’Amon-Rê. Avec sa forêt impressionnante de 134 colonnes et chapiteaux, il forme l’un des plus vastes complexes religieux au monde… L’occasion de bien débuter une croisière sur le Nil en dahabieh !

Le temple de Karnak à Louxor © OT égypte

3) La vallée des Rois : mortelle !

Tout se passe sous terre, dans les ténèbres… Pourtant, lorsque l’on franchit les barrières de ce site, sous la lueur des premiers rayons du soleil, on sent déjà une ambiance mystique. La vallée des Rois ou nécropole thébaine semble bien vivante. Sur la rive opposée de Louxor, ces monticules de calcaire ont renfermé dans leur cœur, depuis des millénaires, une soixantaine de tombeaux des grands pharaons. Mérenptah, Touthmôsis III, Aménophis II, Ramsès II, III, IV, Séthi Ier et celui du mythique Toutankhâmon, découvert par Howard Carter en 1922… ils sont tous là, ou presque ! Si leurs momies, mobiliers et autres reliques ont été déplacés dans les musées égyptiens, les chambres funéraires qui les abritaient sont encore bien accessibles. Recouvertes de fresques encore colorées, elles réservent une véritable plongée dans le temps. Non loin, la vallée des Reines avec la tombe de Néfertari, la vallée des artisans et les colosses de Memnon valent aussi le coup d’œil. L’un des plus beaux sites d’Égypte à ne pas manquer lors d’une croisière sur le Nil en sandal !

Tombeau dans la vallée des Rois © EvrenKalinbacak / stock.adobe.com

4) Le temple d’Edfou : splendide !

Voué au culte du dieu Horus, à la tête de faucon, ce sanctuaire ptolémaïque (III ͤ – Ier siècle av. J.-C.) est l’un des vestiges les plus impressionnants et les mieux conservés de toute l’Égypte antique ! Découvert en 1860 par l’illustre archéologue français Auguste Mariette, ce monument est installé dans la vallée du Nil, à 105 km au sud de Louxor. Il a bénéficié de travaux de restauration exceptionnels. De la façade aux pylônes, des ornementations aux salles les plus reculées, tous les éléments de l’édifice nous sont parvenus quasi intacts. On croirait presque qu’il a été construit récemment. Encore un peu plus au sud, bâti également par les Ptolémées, le temple de Kôm Ombo, dédié aux dieux Sobek et Haroëris, complète admirablement le tableau. Ces deux sites sont aussi très intéressants pour leurs innombrables hiéroglyphes parfaitement lisibles, à décrypter lors d’une croisière sur le Nil en famille

Le temple d’Edfou © Anton Ivanov Photo / stock.adobe.com

5) Le Grand temple d’Abou Simbel : colossal !

Au cœur de la Nubie, aux portes du Soudan, ce mirage qui a bien failli être un naufrage, est tout simplement spectaculaire. C’est l’un des plus beaux sites d’Égypte ! On a peine à croire que ces 807 blocs de pierre adossés à une falaise artificielle de 200 m de haut, se trouvaient il y a près de 58 ans, une soixantaine de mètres plus bas, sous les eaux du lac Nasser. Sous l’égide de l’Unesco, il a fallu de l’huile de coude, et quatre ans (entre 1964 et 1968), pour réhausser le site originel qui menaçait d’être englouti après la construction du haut barrage d’Assouan. Et l’illusion est parfaite. Les dimensions de la façade du temple ont été bien respectées : 33 m de hauteur et 38 m de large. On retrouve bien, imperturbables, les quatre colosses assis du grand spéos de Ramsès II qui gardent l’entrée du temple. Le grand dieu Amon-Rê et le dieu soleil Rê-Horakhty, à qui cette merveille est dédiée, doivent être ravis du résultat. À admirer au lever du soleil lors d’un voyage culturel en Égypte !

Le Grand temple d’Abou Simbel © abrilla / stock.adobe.com

Photo de Une : le temple de Louxor © AlexAnton / stock.adobe.com

Articles récents

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher