Dans Coups de cœur, Inspirations

Le massif du Mont-Blanc, la Corse et son mythique GR20, le Mont Saint-Michel et son abbaye, les sentiers littoraux de la côte bretonne… l’hexagone et la Corse foisonnent d’endroits merveilleux et incontournables. Mais connaît-on aussi bien qu’on pourrait le penser notre douce France ? De nombreux lieux moins fréquentés se révèlent, lorsqu’on les découvre, tout aussi exceptionnels que nos grands sites. Parcs naturels, monuments, lacs, gorges, montagnes ou encore criques secrètes, ce sont des milliers de paysages tout aussi époustouflants les uns que les autres soit 552 000 km² d’aventures qui vous attendent. Pour vos futures vacances, voici 15 pépites cachées (et moins cachées) parmi tant d’autres, classées par région, à mettre d’urgence sur votre liste d’escapades. Top départ !

Les pépites dans le Grand Est

Le Grand-Ballon de Guebwiller dans le Haut-Rhin

Le monument des Diables Bleus et le Grand-Ballon de Guebwiller © Mellow10/stock.adobe.com

Au cœur de l’Alsace, dominent les reliefs verdoyants des Hautes-Vosges qui recèlent de pépites. En tête de liste, le Grand-Ballon de Guebwiller qui toise du haut de ses 1 424 m toute la région. À son sommet, sont érigés un observatoire militaire avec un radar utilisé par l’aviation civile et le monument des Diables Bleus en hommage aux victimes chasseurs alpins de la guerre 14-18. Plus vertigineux encore et à quelques kilomètres de là, les rochers des Hirschsteine sont accessibles par un sentier à flanc de falaise mais bien sécurisé (escalier avec main courante). Ces deux lieux hauts perchés vous offrent, après quelques heures de marche, un panorama exceptionnel sur les villages pittoresques, les forêts de conifères et les lacs sombres des Vosges. Alors prêt à tenter leur ascension et à percer tous les Secrets de l’Est ?

Les pépites en Centre-Val de Loire

La forteresse de Montbazon en Indre-et-Loire

La forteresse de Montbazon © Mossot/Wikimedia Commons

Que de châteaux dans la vallée de la Loire ! Chambord, Blois, Cheverny, Amboise ou encore Chenonceau figurent parmi les plus célèbres. Mais connaissez-vous la forteresse de Montbazon non loin de Tours ? Fief du terrible comte d’Anjou, Foulque III Nerra, ce château fort bâti au X ͤ  siècle sur un éperon rocheux abrite le plus vieux donjon de France. Sa visite permet de faire découvrir aux petits et grands les différents métiers du Moyen Âge comme le forgeron, le calligraphe, le sculpteur sur pierre, le tisserand, ou encore le frappeur de monnaie. Pourquoi ne pas y faire un tour lors d’une descente de la Loire en van aménagé. Et si vous en avez marre de la vie de château, n’hésitez pas à vous balader entre les vignobles et vallons de la région. Sans oublier une petite pause à Candes-Saint- Martin, l’un des plus beaux villages de France avec ses vieilles ruelles pavées, son église collégiale et ses gabarres.

Les pépites en Bourgogne-Franche-Comté

Le parc naturel régional du Morvan

Vézelay, labellisé Les Plus Beaux Villages de France dans le Morvan © Bertrand Rieger

À cheval sur quatre départements (Nièvre, Saône-et-Loire, Yonne et Côte-d’Or), et à seulement 2h de Paris, le parc naturel régional du Morvan a tout pour plaire. Vastes forêts, promontoires rocheux, lacs et cours d’eau tumultueux, prairies d’herbe grasse… ce massif granitique possède de nombreux attraits comme le Saut de Gouloux, une cascade de 10 m de haut ou encore le GR13. D’Avallon à Vézelay, cet itinéraire traverse la vallée du Cousin sur 19 km et emprunte les sentiers de Saint-Jacques-de-Compostelle. Arpentez le parc en van et à pied à travers un road trip entre vignobles et lacs de Bourgogne mais aussi à vélo cargo. Vous sillonnerez la région avec pour horizon les vignes, les canaux et les cités médiévales au charme fou. Un endroit à vous faire roussir de plaisir comme Poil de Carotte !

Les pépites en Auvergne-Rhône-Alpes

Le lac Pavin dans le Puy-de-Dôme

Le lac Pavin et le massif du Sancy en arrière-plan © M.studio/stock.adobe.com

Au cœur du parc naturel des volcans d’Auvergne, le lac Pavin est un vrai petit joyau naturel. Entouré de mystères et de légendes, ce lac de cratère, bien plus vieux que nos ancêtres, est apparu à la dernière éruption volcanique il y a 6900 ans. Niché entre les sapins, son cercle au diamètre presque parfait de 800 m et ses eaux sombres de 93 m de profondeur en font un décor de choix pour les randonneurs. Lors d’un road trip en van au pays d’Auvergne : entre lacs et volcans, vous pouvez en faire le tour à pied en 1h30, ou en 3h en passant par le puy de Montchal et le gouffre du Creux de Soucy. Un autre sentier de 12 km vous emmène jusqu’au lac de Montcineyre à travers tourbières, forêts, prairies et fleurs des champs. Autre pépite de la région qui vaut le coup d’œil : le site troglodytique de Jonas, près de Besse, véritable village taillé dans le tuf et habité du Moyen Âge à la Révolution française. Volcanique, n’est-ce pas ?

Le haut-plateau d’Aubrac en Lozère et dans l’Aveyron

Paysage de l’Aubrac et vieux burons © delkoo/stock.adobe.com

Savez-vous que l’Aubrac en plus d’être une coquette vache aux yeux maquillés est aussi un joli coin de France ? Cette terre riche en traditions, aux grandes steppes balayées par les vents et filant à l’horizon, invite à la méditation et à de belles randonnées. La découverte de l’Aubrac vous réserve un climat sain et un air pur, des pâturages peuplés de 1000 fleurs et de burons, des lacs glaciaires et des tourbières, des villages romans comme celui de Nasbinals, une gastronomie savoureuse (tome de Laguiole, aligot…) et une population aussi accueillante qu’attachante. Traversé par le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, c’est un endroit où l’on se croise et se rencontre, où l’on se perd, où l’on marche avec comme seule litanie le murmure des ruisseaux. L’esprit sain dans un corps sain !

Le lac glaciaire du Grand Méan en Savoie

Le lac glaciaire du Grand Méan dans le cirque des Evettes © Christophe Cappelli/stock.adobe.com

Un bout de Patagonie mais en France ? Il suffit de se rendre dans les Alpes de Haute Maurienne où se trouve ce lac de montagne digne des plus grandes expéditions. Au cœur du parc de la Vanoise, la plus grande réserve naturelle d’Europe, une superbe randonnée vous attend. Au départ du hameau de l’Ecot, un des plus hauts de France encore habité où fut tourné « Belle et Sébastien », vous arrivez au grandiose cirque des Evettes et le refuge signé par l’architecte Jean Prouvé. Puis, la merveille apparaît au loin à 2 876 m d’altitude. Une falaise de glace plonge à la verticale dans les eaux limpides du lac où flottent des icebergs. Une vue qui n’est pas sans rappeler le mythique glacier du Perito Moreno en Argentine. Les randonneurs peuvent aussi retrouver une copie des Rocheuses canadiennes à Pralognan-la-Vanoise, de la forêt boréale aux Saisies et du Tyrol autrichien dans la vallée des Belleville. Bref, une jolie pépite tout-en-un !

Les pépites en Bretagne

Le Fort La Latte dans les Côtes-d’Armor

Le Fort La Latte dans les Côtes-d’Armor © Bertrand Rieger

Envie de prendre un bon bol d’iode ? Direction le Fort La Latte ou château de la Roche Goyon près du cap Fréhel. Panorama à couper le souffle, site imprenable, architecture remarquable… les superlatifs ne manquent pas pour qualifier ce superbe château fort perché à flanc de falaise sur la côte d’Émeraude. Datant du XIV ͤ  siècle, cet édifice en grès rose fut assiégé par les Anglais qui n’ont pas réussi à le prendre, transformé en fort de défense côtière par Vauban, avant d’être classé monument historique en 1925. Ne manquez pas sa visite lors d’un voyage en van au pays des Bigoudens qui sillonne la Bretagne du nord au sud. Au bout de la route, le Morbihan et la plage de la Mine d’Or, un site géologique unique avec ses falaises ocre en grès et quartz scintillant de mille feux. Vue magique et embruns de la mer garantis !

Le parc naturel marin d’Iroise dans le Finistère

Le port de Camaret-sur-Mer en mer d’Iroise © Suzanne Plumette/stock.adobe.com

« Ô combien de marins, combien de capitaines » sont partis tremblants sur la mer d’Iroise ! À la croisée de la Manche et de l’océan Atlantique, ce territoire marin connu pour ses tempêtes et naufrages, inquiète autant qu’il fascine. Premier parc naturel marin de France créé en 2007, la zone qui s’étend sur 3 500 km², réunit dans son ciel, en surface et dans ses fonds, une faune et une flore variées : phoque gris, grand dauphin, oiseaux marins, herbiers de zostères, champs de laminaires… Sans compter des paysages remarquables avec la baie de Douarnenez, 13 phares, des villages de pêcheurs, des îles aux plages paradisiaques comme l’île Vierge ou l’archipel de Molène et des tombants rocheux impressionnants. Rien de mieux donc qu’une croisière à bord d’un voilier pour découvrir et respecter cet environnement unique. En route moussaillons !

Les pépites en Nouvelle-Aquitaine

Le pont suspendu d’Holzarté dans les Pyrénées-Atlantiques

Le pont suspendu d’Holzarté © sebastien rabany/stock.adobe.com

Place à l’aventure aux confins du Pays basque ! Tel Indiana Jones, posez le pied sur cette passerelle qui s’élève à 180 m de hauteur au-dessus du torrent et des gorges d’Olhadubi. C’est l’un des sites les plus spectaculaires des Pyrénées occidentales. On y accède par une petite marche d’1h en sous-bois ou par une grande boucle autour des gorges. Un conseil ? Quand vous êtes là, faites un détour par Sainte-Engrâce, magnifique village perché de Haute-Soule. Son église romane du XI ͤ siècle est un bijou d’architecture religieuse montagnarde. Ne manquez pas cette pépite lors d’un road trip en van au Pays basque et Gascogne. Sensations fortes assurées !

Les pépites en Occitanie

Le mont Caroux dans l’Hérault

Randonnée dans le massif du Caroux © M. C.

Au cœur du parc naturel régional du Haut-Languedoc, le Caroux est une petite perle sauvage des Cévennes méridionales. Blottie derrière le col de l’Airole, celle qu’on surnomme la « Montagne de lumière » domine la région du haut de ses 1 090 m. Entaillée d’aiguilles, de gorges (Héric, Colombières, Arles) et de torrents, et constituée de gneiss qui scintillent au soleil, c’est un point de repère idéal pour les marins qui longent la côte languedocienne. Car la Méditerranée est proche, on l’aperçoit au loin une fois arrivé à son sommet. Pour y accéder, vous empruntez des chemins de bruyères et de genêts, des passerelles en bois au-dessus des tourbières, l’œil guettant les mouflons de Corse introduits dans la zone en 1956. En toile de fond, les coteaux de Faugères et Saint-Chinian, et les thermes de Lamalou-les-Bains qui appellent à l’ivresse et à la douceur de vivre. Tout un poème !

Le parc naturel régional des Causses du Quercy dans le Lot

La cité médiévale et religieuse de Rocamadour © Boris Stroujko/stock.adobe.com

À la frontière du Périgord et à mi-chemin entre Brive-la-Gaillarde et Montauban, cet écrin de nature classé par l’Unesco est un concentré de pépites. Pechs et combes, lapiaz et dolines, grottes aux peintures rupestres et gouffres immenses comme celui de Padirac, murets de pierre sèche, villages perchés comme Rocamadour ou Saint-Cirq-Lapopie ou encore Figeac et ses ruelles médiévales… tout ici montre que l’Homme a su s’adapter à son environnement. Qui plus est, vous êtes tout près du GR65 vous offrant de nombreuses possibilités de randonnée. Lors d’un road trip en van au départ des Landes, ce petit coin perdu se rejoint facilement avec sur la route d’autres pépites à admirer…

Les pépites en Corse

Les plages et criques cachées en Corse du Sud

Randonnée en kayak dans le sud-ouest de la Corse © Philippe Leray/C. A.

Palombaggia, Rondinara, Saleccia, Mare e Sole ou encore Santa Giulia… comptent parmi les plus célèbres plages de l’île de Beauté. Certaines ont même été élues plus belles plages d’Europe, c’est dire ! Mais la côte sud de la Corse égrène aussi entre Ajaccio et la baie de Roccapina, de nombreuses petites plages et criques sauvages comme Capo di Muro, cala d’Orzù, Cupabia, cala d’Aguila, cala di Conca, Tizzano, Herbaju… Tantôt habillées de taffoni, ces guirlandes de rochers granitiques érodés, de tours génoises, de pins et de maquis odorants, de sable fin, elles offrent toutes des eaux bleu turquoise et un cadre idyllique pour le snorkeling et le farniente. Certaines étant accessibles uniquement par la mer, l’idéal est de s’y faufiler en kayak avec bivouac à la belle étoile. Baignade obligatoire !

Les pépites en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le Queyras dans les Hautes-Alpes

La région de Cervières dans le Queyras © Tomfry/fotolia.com

À la frontière italienne, ce massif baigné de soleil près de 300 jours par an est un véritable joyau des Alpes du Sud. Et ce ne sont pas les habitants du village de Saint-Véran, la plus haute commune d’Europe, perchée à 2 040 m d’altitude qui diront le contraire. Longtemps isolé et séparé du reste du département par les gorges du Guil, son environnement est particulièrement préservé. Mouflons, marmottes et chamois évoluent dans un décor de lacs (une trentaine), de cols (une vingtaine), de vallées comme celle du Guil (classée réserve de biosphère) et autant de sommets à gravir dont certains frôlent les 3 000 m. Le mieux pour découvrir cette haute montagne, c’est de partir, accompagné d’un guide, soit en petit groupe pour faire le tour du Haut-Queyras à pied, soit en famille pour vivre une randonnée sympa en compagnie de chevaux de bât, de mules ou d’ânes, et en dormant dans des refuges ou sous la tente. Des vacances à la hauteur !

Les îles d’Or dans le Var

La plage Notre-Dame sur l’île de Porquerolles © Bertrand Rieger

Cap sur la corniche des Maures et les îles d’Or ! Imaginez les Caraïbes mais en France. Des eaux cristallines, des plages et des criques paradisiaques, des poissons en pagaille, avec en plus la garrigue et le chant des cigales. C’est tout ce que concentrent les îles d’Or situées sur la Côte d’Azur à quelques milles marins de la presqu’île de Giens. Il y a d’abord Porquerolles, la plus grande et la plus habitée, sur laquelle on se déplace principalement à vélo et dotée d’un joli petit village, de belles plages comme celles de Notre-Dame ou d’Argent, trois forts et même des vignobles. Puis l’île de Port-Cros, la plus sauvage, où vous plongez dans le premier parc national terrestre et marin d’Europe qui offre une faune et une flore très préservées. Entre les deux, l’île du Levant qui abrite une base militaire et un des premiers villages naturistes de France. Un archipel en or !

Le  parc national du Mercantour dans les Alpes-Maritimes et de Haute-Provence

Parc national du Mercantour © Sylvain/stock.adobe.com

Ce n’est pas pour rien si Sylvain Tesson a choisi de commencer son aventure ici, relatée dans « Sur les chemins noirs », et de traverser à pied la France du sud-est jusqu’au Cotentin. Dernier maillon des Alpes du Sud plongeant dans la Méditerranée, le Mercantour est l’un des plus riches espaces naturels français par sa biodiversité. Des paysages minéraux époustouflants, 40 espèces de plantes endémiques, de nombreux lacs, mais aussi un musée à ciel ouvert de 40 000 gravures préhistoriques dans les vallées des Merveilles et de Fontanalbe, ce territoire regorge de trésors naturels comme culturels. Découvrez-le en famille à travers de nombreuses activités (escalade, canyoning, VTT…) ou à pied sur ses 550 km de sentiers qui font le bonheur des randonneurs.

Photo de Une : Garde moniteur du parc national du Mercantour face à la vallée de l’Ubaye © Bertrand Rieger

Articles récents

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher