Dans Actus Nomade, Inspirations

Depuis plus de 15 ans, l’émission télévisée « Rendez-vous en terre inconnue », imaginée et présentée, jusqu’en 2018, par Frédéric Lopez (et désormais par Raphaël de Casabianca), vous a fait parcourir le monde, à la rencontre de peuples vivant encore en marge de notre monde civilisé, mais menacés ou attirés par la ville et la modernité. Peut-être avez-vous pensé vivre de telles expériences comme Muriel Robin, n’hésitant pas à s’enduire de terre ocre comme les femmes himbas en Namibie. On se souvient également d’Estelle Lefébure chez les Samburu, Patrick Timsit chez les Mentawaï, Gérard Jugnot chez les Chipaya, Bruno Solo chez les cavaliers mongols ou encore Thomas Pesquet télescopé chez les Kogis… Avec une vingtaine de voyages, aux quatre coins du monde, se déroulant, en tout ou partie, auprès des peuples qui ont accueilli ces célébrités (et parfois dans les mêmes villages !), vous aussi, vous pouvez partir en terre inconnue. Nos circuits vous promettent d’intenses rencontres loin, très loin de vos repères.

En Afrique, rendez-vous avec les origines du monde

Ce n’est pas pour rien qu’on surnomme le continent africain le berceau de l’Humanité ! Des pygmées Ba’aka au Cameroun, un peuple de chasseurs-cueilleurs (voyage : Pygmées et réserve du Dja), aux Samburu que vous croiserez lors d’un Safari des grands parcs kenyans, avec leurs pagnes rouges et leurs larges colliers de perles, en passant par les Betsimisaraka, pêcheurs et agriculteurs, qui vivent au Cap Masoala, entre jungle et lagons sur la côte est de Madagascar, on vous embarque en Afrique, à la rencontre de peuples primitifs.

Les Betsimisaraka à Madagascar ©Laetitia Ferreira

À travers La grande découverte de la Namibie, vous aurez la chance d’approcher les Himbas. Ces éleveurs nomades, longtemps isolés dans le Kaokoland, ont conservé des traditions aujourd’hui disparues dans le reste du monde. À la recherche constante de nouveaux pâturages, fiers et beaux, la peau rouge ocre, ils ignorent un mode de vie qui les rattrape à grands pas.

Rencontre avec les Himbas en Namibie ©Julie Foucher

Vous serez également subjugué par les nombreuses ethnies d’Éthiopie : Afars et leurs caravanes de sel dans le désert du Danakil (voyage : Abyssinie, Dalol et lac Assalé !) ; Surmas, Dassanech, Konso, Mursi et Hamer dans la vallée de l’Omo aux splendides apparats, peintures corporelles et ornements labiaux (voyage : Trek en terre Omo et montagnes du Balé !); Chakchako dans la forêt équatoriale. Cette tribu incroyable de pygmées, cultivateurs de manioc et de tabac et chasseurs d’antilopes au Soudan, est à ce jour totalement inconnue des ethnologues. Partez à leur rencontre lors d’un Trek en territoire surma et chakchako accompagné par un guide d’exception, Philippe Frey, membre de la Société des Explorateurs Français.

Les peintures faciales des Korchos dans la vallée de l’Omo en Éthiopie ©Yann Guiguen
Rencontre avec une habitante dans le Simien en Éthiopie ©Marion Jannin

En Amérique, à fond la Quechua attitude

En Amérique centrale et latine, vous irez de surprises en surprises tant les civilisations s’entremêlent et coexistent depuis des millénaires. À commencer par les Aztèques, Mayas, Olmeques au Mexique, Guatemala et Belize qui avec leurs pyramides et temples, vestiges d’un autre monde, entretiennent toujours la mémoire de leurs aïeuls. Il y a également toutes ces communautés locales éparpillées le long de la grandiose cordillère des Andes.

Une Indienne dans la vallée de Patacancha au Pérou ©Lucie James

Au Pérou, Sur les chemins de l’Inca, de terrasse suspendue en hameau perdu, vous marcherez aux côtés des Quechuas, ces habitants au caractère bien trempé et aux traditions encore bien ancrées. En Bolivie, sur la cordillère Royale, au pied du massif du Condoriri, vous pouvez vous immerger, le temps d’une journée, dans un village Tuni et dans la culture Aymara à travers ses activités quotidiennes : agriculture, élevage de lamas, éducation, rites, pharmacopée, pêche à la truite, cuisine… (voyage : La Bolivie sans concession). Une rencontre instructive !

Une Quechua dans l’Altiplano en Bolivie ©sunsinger/stock.adobe.com

En Colombie, les indiens Wiwas et Kogis et leurs ancêtres les Tayronas, vous révèlent Les mystères de la Ciudad Perdida, une cité précolombienne sacrée enfouie au cœur de la jungle tropicale. Lors d’un trek de quatre jours, vous dormez sous tente près de leurs petites maisons rondes au toit en feuilles de palme. L’occasion d’observer leurs coutumes et leurs valeurs empreintes de solidarité.

Habitations kogis dans la Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie ©fisher_2009/stock.adobe.com

En Asie centrale, les rencontres se font steppe by steppe

Les populations d’Asie centrale, qui se sont adaptées à des conditions climatiques parfois extrêmes, ont aussi beaucoup à partager. En Mongolie, de l’Altaï jusqu’aux dunes de Mongol Els (voyage : La route du sel), vous avancez au rythme des chameliers kazakhs et durvuud à la découverte de leur mode de vie nomade et de leurs traditions telles la chasse à l’aigle.

Nomades et leurs chameaux sur la route du Sel en Mongolie ©X. M.

À tout crin dans le Khangaï, vous cavalez dans les steppes et monts infinis et partagez des moments inoubliables, sous la yourte, avec les éleveurs de yaks, autour d’un verre de koumis (lait de jument fermenté). Aux portes de la Sibérie, le festival de glaces du lac gelé de  Khövsgöl, qui a lieu chaque année en mars, vous permet de célébrer l’hiver, comme les Mongols, à travers une panoplie d’activités : courses de traîneaux à chevaux, pêche sur glace, concours de Shagain Naadam (curling mongol), concerts de musique traditionnelle… (voyage : L’Odyssée des Glaces).

Traîneau à cheval sur le lac Khövsgöl en Mongolie ©katiekk2/stock.adobe.com

Tandis qu’au Ladakh, sur les contreforts du Grand Himalaya, un trek dans le Zanskar, un authentique bout du monde vous emmène à proximité des villages zanskaris, des bergers à la peau tannée par le soleil vivant en quasi autarcie une partie de l’année. Fascinantes gompas et monastères bouddhistes hauts perchés, où bonnets rouges Kagyupa et  jaunes Gelugpas rivalisent de spiritualité, ponctuent votre chemin.

Les Zanskaris au Ladakh ©Gopi Chand/H. F.

Encore plus insolite, rendez-vous en pleine toundra arctique de l’Oural avec les Nenets (voyage : À la rencontre des derniers nomades de Yamal). Participer à la transhumance massive des rennes, à leurs fêtes locales et à leurs tâches quotidiennes sous leur tchoum, observer leurs rituels chamaniques, constituent une expérience unique.

Une famille de Nenets sous la tchoum au Yamal en Russie ©evgenii/stock.adobe.com

En Asie du Sud-Est, votre cœur va battre la chaman 

Que d’ethnies et de peuples à rencontrer dans cette zone du monde où la densité de population est la plus élevée ! En Inde, lors d’une méharée à dos de dromadaire dans le désert du Thar sur le voyage Désert et palais du Rajasthan, vous approchez les Bishnoïs, une communauté religieuse écologiste, prête à tout pour sauver la planète.

Femmes rencontrées dans le désert du Thar ©RCH/fotolia.com

Au nord du Vietnam, parmi les Lô Lô noirs, baie d’Halong & temples d’Angkor, vos pas vous mènent, hors sentiers battus, chez les Hmong et Lô Lô noirs, des minorités tibéto-birmanes occupant les montagnes du Tonkin. Ils vous initient à la culture du riz sur brûlis et en terrasses inondées. D’autres rencontres avec les Dao rouges et Tày, dans les forêts subtropicales, les Xûong, les Giáy avec leurs femmes aux corsages colorés et jupes plissées, ponctuent votre périple.

Une femme de l’ethnie des Lô Lô noirs au Vietnam ©Nicolas Vidal

Dans les îles indonésiennes, de belles surprises vous attendent : à Sumatra, chez les Minang de Bukkittingi ; au cœur de la forêt primaire de Siberut, chez les Mentawaï ou « hommes-fleurs », une tribu animiste de chasseurs-cueilleurs reconnaissable par leurs tatouages, couronnes de fleurs et pagnes en écorce (voyage : Expédition en terre mentawaï).

Un Mentawaï dans la forêt primaire de Siberut en Indonésie ©simanlaci/stock.adobe.com

Enfin, lors d’une aventure 100% sur mesure à Célèbes, Selamat pagi Sulawesi !, vous côtoyez les Bugis et Bajaus, descendants de marins qui ont traversé les mers à bord de leurs pinisis (goélettes en bois) et qui habitent désormais des cabanes sur pilotis. Côté terre, un trek en pays toraja, à travers ses greniers à riz aux formes atypiques, ses rizières et plantations de café, ses tombes creusées à flanc de falaise, vous plonge dans une culture et un rapport à la vie et à la mort aux antipodes des nôtres. Les cérémonies funéraires animées par des danses et des sacrifices d’animaux sont très impressionnantes.

Village Bajau dans les îles Togian en Indonésie ©Zdenar Adamsen/stock.adobe.com

En Océanie, c’est Papou ou rien du tout

Profitez de nos deux belles aventures pour explorer des coins totalement méconnus de l’Océanie. La première vous amène Chez les Papou Korowaï, en Papouasie occidentale. Cette tribu primitive de chasseurs-cueilleurs, l’une des dernières  de notre monde, vit dans la jungle dans des maisons construites à 30 m de hauteur. Pose de pièges aux cochons sauvages, ramassage de la farine de sagou, pêche traditionnelle, construction de maisons à la cime des arbres, randonnée entre marécages, rivières et forêts humides vous permettent de faire connaissance avec ce peuple étonnant. Une rencontre haut perchée !

Homme Korowaï en train de construire sa maison en Papouasie ©Claude et Dany Thiboeuf

La deuxième vous conduit dans le Wild Kimberley Overland !, une région sauvage et aride au nord de l’Australie. Vous êtes ici en plein bush et territoire aborigène où cohabitent plusieurs tribus dont les Worrorra, Ngarinyin et Wunumbal, qui pratiquent l’art rupestre depuis des millénaires.

Photo de Une : Femmes Samburu au Kenya ©hecke71/stock.adobe.com

Articles récents

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher