Dans Coups de cœur, Inspirations

Si la seule chose que vous appréhendez lors d’un voyage en petit groupe, ce sont… les autres participants (« L’enfer, c’est les autres », c’est bien connu !), rassurez-vous, le groupe restera souvent l’un de vos meilleurs souvenirs de voyage. Partager des moments intenses d’émotion, traverser ensemble de superbes paysages, apprendre sur soi à travers l’autre dans l’effort, rencontrer des personnes de tous horizons, sont autant de bonnes raisons de tenter l’aventure. Et si en plus, un guide local francophone, très expérimenté, à votre écoute et attentif à la bonne ambiance du groupe est là, à vos côtés… tous les ingrédients sont réunis pour que votre voyage se transforme en une expérience inoubliable. Voyez plutôt…

L’union fait la force !

Comme le dit le dicton : seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ! Lors d’un voyage en petit groupe (chez Nomade Aventure 15 participants max.), le partage est omniprésent.

Randonnée jusqu’aux chutes de Ngare Sero en Tanzanie © Florian Hauer

Des découvertes faites pas à pas, l’entraide d’un compagnon de voyage sur le sentier lorsque les jambes deviennent un peu lourdes, les moments de joie partagés en fin de journée, une fois arrivés sur le lieu du bivouac ou dans un petit hébergement sympa… tout participe à une ambiance chaleureuse et conviviale. Au fil des jours, un esprit de solidarité et une cohésion de groupe se créent, sans pour autant renoncer à ses petits instants à soi.

Montage de la tente sur un campement dans le parc national de Namib-Naukluft en Namibie © François Lepage

Apprendre sur soi à travers l’autre lors d’un voyage en petit groupe

Vous rêvez en secret de partir à la conquête du monde ? Traverser à dos de chameau des déserts ? Observer la vie sauvage dans les jungles luxuriantes ou les savanes africaines ? Voguer vers des côtes sauvages voire même marcher dans l’Himalaya ou toucher les neiges éternelles du Kilimandjaro ? L’énergie du groupe peut aider à dépasser ses limites et à réaliser certains rêves que l’on croyait juste inaccessibles seul.

Circuit du Manaslu en petit groupe à Larke Pass au Népal © Audrey Rossignol

À travers la randonnée notamment, source de relaxation et de réflexion, on se libère des fardeaux du quotidien, on renforce sa confiance en soi et on se nourrit les uns les autres. Ce type d’expérience donne des ailes, vous en reviendrez à coup sûr changé(e) !

Passage d’un pont suspendu dans le parc national de Tsingy de Bemahara à Madagascar © Michel Hans

Rencontre avec l’autre et les autres

« L’enfer, c’est les autres », si comme Jean-Paul Sartre, vous avez un peu peur de vous retrouver en huit clos durant une ou deux semaines avec des inconnus, pas de panique. Le groupe, c’est avant tout de belles rencontres. Que d’émotions partagées, de veillées à la belle étoile à palabrer autour d’un bon de feu de bois, de marches en cadence qui soudent, rassemblent, créent des liens parfois très forts. Naissent souvent de ces expériences humaines de véritables amitiés.

Soirée autour du feu dans le désert du Wadi Rum en Jordanie © Michel Hans

Puis, il y a aussi la rencontre avec le guide, fin connaisseur du terrain et passeur avec les populations locales. Il vous emmènera dans des coins où vous ne serez sûrement jamais allé seul.

À la découverte du Lac Natron avec les Massais en Tanzanie © Florian Hauer

Il sera le lien entre vous et les villageois, heureux (même ébahis) d’accueillir des inconnus qui ont fait des kilomètres pour venir les rencontrer. Ce sera l’occasion pour vous d’approcher d’autres cultures, traditions, et de découvrir des modes de vie aux antipodes du vôtre.

Rencontre avec des nomades pendant le trek de Qiokli à Chukurak au Tadjikistan © Marion Jannin

Ainsi si vous aimez rencontrer de nouvelles têtes, vous endormir sous les étoiles, vous émerveiller d’un coin de désert, de canyon ou de montagne, si vos papilles ont soif de nouveautés, s’il vous semble évident de respecter coutumes, hommes et paysages, si vous êtes à la recherche de « slow travel », d’une approche en profondeur d’autres cultures, et si enfin vous souhaitez marcher dans la bonne humeur, alors vous avez frappé à la bonne porte !

Randonnée dans l’erg Amatlich en Mauritanie © Florian Hauer

Photo à la Une : Salar d’Uyuni en Bolivie © Joan Gimenez

Articles récents

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher

Guanacaste