Dans Actus Nomade

Créatrice de voyages, un métier de rêve, non ? C’est celui de Laetitia, directrice de production sur la zone Afrique chez Nomade Aventure. Dans le cadre de son travail, elle est partie en 2018 au nord de l’Éthiopie. Son objectif : tester les plus belles randonnées de la région, dénicher de nouveaux hébergements et itinéraires, pour répondre à la soif d’aventures toujours grandissante de nos chers clients aventuriers. Dans cet article, elle partage avec nous son expérience et quelques conseils, à tous ceux qui auraient envie de découvrir ce pays fascinant.

Un patrimoine historique sans pareil…

Dans cette région de l’Éthiopie , l’ancienne Abyssinie, on est marqué par la richesse de l’héritage culturel. En effet, cette zone, véritable berceau de l’humanité, a accueilli les premiers hominidés. C’est aussi ici qu’eut lieu la rencontre mythique entre le roi Salomon et la reine de Saba et qu’apparurent les premières traces du christianisme au monde. Les églises monolithiques de Lalibela, sont un bel exemple de l’art rupestre né de la religion chrétienne. Taillées à même la roche, leur construction daterait des XIIe et XIIIe siècles. Au-dessus de la cité, Laetitia a effectué une petite randonnée jusqu’au monastère d’Asheton Maryam, perché à 3150 m d’altitude : « Je suggère d’y monter à pied car vous croiserez en chemin de nombreux villageois et quelques moines qui viennent prier. Au sommet, le point de vue sur la vallée est superbe. Le monastère recèle de manuscrits d’époque et de reliques. Y avoir accès est assez bluffant ! ».

En haut : Bete Giyorgis, l’une des onze églises rupestres de Lalibela
En bas : Prêtre dans une église de la région de Lalibela

Elle a aussi beaucoup apprécié la cité royale de Gondar et ses châteaux, haut lieu de la culture et de l’érudition en Éthiopie sous le règne du roi Fasil : « Les châteaux sont en parfait état de conservation. Trouver des monuments d’une telle ampleur et qui ressemblent autant aux châteaux européens est assez unique. Qui plus est, cela vous permettra de découvrir l’histoire du pays, qui elle aussi est exceptionnelle. C’est un des rares pays d’Afrique qui a su conserver son indépendance ». Laetitia vous conseille également d’aller faire un tour du côté de Bahir Dar et des petites îles du lac Tana : « Le cadre est très bucolique et vous y trouverez encore de belles églises anciennes ». Autre site incontournable la ville d’Axoum et son puissant royaume au cœur de l’Éthiopie antique : « Malgré la bonne conservation des obélisques, des stèles géantes, des caveaux et des tombes royales, j’ai été un peu déçue du peu de vestiges restants. Il faut vraiment avoir une bonne imagination pour reconstituer à partir des ruines de Dongour ce qu’a pu être le palais du roi Caleb et de la reine de Saba à l’époque ».

Au-delà des vieilles pierres, l’Éthiopie regorge de sites naturels remarquables…

Si vous avez le temps, aventurez-vous dans le désert du Danakil  pour admirer ses curiosités géologiques. Ici, vous serez subjugué par le volcan Dallol et ses couleurs fluorescentes, dues au soufre, au fer et aux acides, et par le lac Assalé : « Les jeux de couleurs sur les eaux du lac salé au coucher ou au lever du soleil et les caravanes de dromadaires en toile de fond forment un spectacle magique ». Sans oublier, le volcan Erta Ale et son lac de lave bouillonnante que vous aurez peut-être la chance d’admirer de nuit en pleine éruption.

En haut : Site géologique de Dallol dans le désert du Danakil
En bas, de gauche à droite : En 4×4 sur le lac Assalé et caravanes de sel dans le désert du Danakil

Et pour les treks, l’Éthiopie s’y prête à merveille…

« C’est pour moi la meilleure façon de découvrir les plus beaux paysages cachés dans les massifs du Simien et du Gheralta ». Dans le parc national du Simien, vous serez frappé par la beauté des paysages,  avec ses  lobélies géantes, ses falaises escarpées et la chaîne montagneuse, les nombreux belvédères et leurs vues à couper le souffle : « J’ai adoré me réveiller au bivouac à l’aube dans cette nature préservée et savourer un bon café éthiopien en contemplant ces étendues au lever du soleil ». Pour les trekkeurs qui en redemandent, l’ascension du mont Bwahit répondra à vos attentes : « Au coucher du soleil, la vue sur les montagnes est sublime, et c’est aussi le moment de la journée où l’on peut observer des centaines de singes géladas se mettant à l’abri des prédateurs à flanc de falaise. Ce spectacle quotidien est merveilleux. Puis, on redescend avec la lampe frontale jusqu’au camp et là notre chef cuisinier nous attend pour nous régaler ». Petite anecdote, Laetitia a même croisé un loup d’Abyssinie, rencontre d’autant plus inattendue que la bête est rare dans la région.

En haut : Singes géladas dans le parc national du Simien
En bas : Rencontre et randonnée dans le parc national du Simien

Autre terrain d’aventures en Éthiopie , le massif du Gheralta aux allures de Far West : « La marche n’est pas toujours aisée, mais les décors entre canyons et falaises abruptes sont splendides. Cerise sur le gâteau, vous pourrez visiter, au sommet des montagnes, des églises du Moyen-âge très bien préservées. Le plus surprenant, c’est qu’elles sont encore utilisées par les habitants, pour les baptêmes par exemple, alors que l’accès y est vraiment parfois difficile ». Le coup de cœur de Laeti : l’église rupestre de Maryam Korkor : « La vue d’en haut est époustouflante. J’ai adoré le type de terrain quelque peu chaotique pour y accéder ! ».

Randonnée dans le massif du Gheralta dans la région du Tigré

Encore un petit conseil : si vous avez 15 jours et que vous souhaitez en voir le max, partez explorer la partie nord de l’Éthiopie. Elle allie de façon très complète la découverte du patrimoine culturel et du désert à travers le Dallol et le lac Assalé et des treks dans les massifs du Simien et du Ghéralta.

En immersion  dans les cultures locales…

Partez à la rencontre des villageois qui vous réserveront un accueil chaleureux à travers la cérémonie du café. Et si vous vous trouvez en Éthiopie en janvier comme Laetitia, vous pourrez assister aux fêtes religieuses du Timkat, l’épiphanie : « J’ai été marquée par leur ferveur, leur joie, leurs danses ». Pour célébrer le baptême du Christ, des milliers de fidèles et d’ecclésiastiques vêtus de robe blanche paradent dans les rues, accompagnés d’orchestres et de chants.

Fête de Timkat à Fasil Ghebi dans la ville de Gondar

Pour ceux qui souhaitent encore plus de rencontres avec la population et découvrir d’autres modes de vie, Laetitia conseille de se rendre dans le sud du pays : « La partie sud de l’Éthiopie constitue presque un autre pays totalement différent, que ce soit en terme de paysages que de peuples  ». C’est dans la vallée de l’Omo que vivent ces tribus semi-nomades agriculteurs et éleveurs : Hamers, Konsos, Dorzes, Tsemais, etc. « Ils sont beaucoup plus ancrés dans leurs traditions ancestrales et chaque tribu a ses propres apparats, ses signes d’appartenance, ses rites et coutumes  ». Vous pourrez également parcourir, à travers le Best of grand Sud, le parc animalier de Nechisar, les montagnes du Balé, les immenses grottes de Sof Omar, la ville sainte d’Harar etc. Pour ceux qui ont plus du temps, le mieux est encore de faire la grande traversée du sud au nord de l’Éthiopie en 3 semaines.

Les astuces de Laeti pour en profiter un max…

Rangez vos appareils photos, en particulier dans le sud de l’Éthiopie , si vous souhaitez nouer le contact de façon plus authentique et sans rapport d’argent.

Si vous aimez les bonnes pépites, le café éthiopien est mondialement connu pour son goût et ses arômes d’exception. C’est l’occasion d’en rapporter à vos proches. En plus d’un bon souvenir, cela participera à l’économie locale.

Quand partir en Éthiopie ?

L’Éthiopie, et notamment toute la partie nord du pays, connaît une forte saison des pluies de fin juin à fin septembre. Dès la mi-septembre, les pluies diminuent graduellement et font place à la mi-octobre à une longue saison sèche. Laetitia vous conseille d’y aller à cette période. Les paysages sont  très verdoyants, la nature y est à son apogée. Plus largement, on peut s’y rendre entre octobre et juin. Les températures sur les hauts plateaux éthiopiens sont très agréables (entre 22° et 27°C) dans la journée. Elles peuvent descendre brutalement à la nuit tombée (entre 5° et 10°C). N’oubliez pas une petite polaire ! En janvier, ne manquez pas la fête religieuse de l’épiphanie, le Timkat. Pour célébrer le baptême du Christ, des milliers de fidèles et d’ecclésiastiques, vêtus de robe blanche, paradent dans les rues, avec orchestres, chants, danses et prières.

Il est y allé, il nous raconte…

Élie, un de nos clients, est parti avec nous sur le voyage Trésors du Nord et tribus du Sud du 2 au 25 octobre 2019. Il partage avec nous ses impressions de voyage :

« Je suis ravi d’avoir découvert l’Éthiopie du sud au nord, ses ethnies, ses villages, ses marchés dans le sud, ses activités agricoles spécifiques telles la culture du teff, céréale de base, le coton etc. ; au nord, ses églises creusées dans le roc, spectaculaires ! Ses monastères et églises également creusés à flanc de montagne juchés sur les hauts plateaux, grandioses. La population est très accueillante. Les éthiopiens sont très beaux, minces et élancés, ils ressemblent un peu aux Massaï.
 
À ma grande surprise, l’hôtellerie sur tout le parcours était correcte avec toutefois des problèmes de plomberie défectueuse, phénomène général à l’Éthiopie où la maintenance est inexistante.
En tous cas, les guides Michel et Hayu étaient parfaitement bilingues connaissant en profondeur le passé historique et religieux de leur pays, les coutumes des ethnies du Sud … et notre chauffeur Salomon a été super gentil et très attentionné.
 
L’Éthiopie est un pays fascinant et bravo pour l’organisation de votre partenaire sur place ».

Découvrez tous nos voyages en Éthiopie en petit groupe, et toutes nos idées de voyage en Ethiopie, à personnaliser comme bon vous semble !

PHOTOS © Laetitia Ferreira / Nomade Aventure

Articles récents

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher