Dans Actus Nomade

Certains en rêvent, d’autres sautent le pas. C’est le cas de Claire, une de nos clientes partie faire la traversée complète des Andes, en automne 2018. Retour sur son trek de huit semaines au cœur de la cordillère des Andes à travers quatre pays : L’Equateur (un périple surprenant aux mille couleurs), le Pérou (un trek dans les pas des Incas), la Bolivie (la folie des hauteurs dans la cordillère Royale), et enfin le Nord Chili et le Sud Lipez (une aventure lunaire et minérale). Merci encore à Claire pour ce magnifique partage d’expérience.

Juillet 2018 : J-30 inscription auprès de Nomade Aventure finalisée !

Dans un peu plus d’un mois, je pars pour huit semaines de trek. Leur fiche technique promet : le rêve absolu : parcourir la cordillère des Andes ! Au programme : 5 000 kilomètres, 4 pays et une myriade d’ambiances colorées, parfumées et mélodieuses. Plus concrètement : randonnées et treks de 3 à 8 h de marche par jour, étapes de 10 à 25 kilomètres, avec 800 m de dénivelé positif en moyenne, et quelques cols à plus de 5 000 m d’altitude.

Une vraie pause, un challenge et un luxe. Afin de me préparer au mieux, je marche partout ou presque, dépoussière enfin le vélo, intensifie les footings et tente de raviver mon espagnol scolaire. Nomade est le seul organisme que j’ai trouvé, offrant ainsi un trek long, avec une véritable thématique. Un voyage axé à la fois sur la nature, la marche et les cultures locales, le contact a été facile et très pro.

Août 2018 : J-10 ou les affres du temps qui passe…

Travail acharné oblige, la préparation physique n’est pas toujours aussi intensive que souhaitée, le sac est serein dans son placard et les préparatifs administratifs s’entassent. Grosse excitation toutefois, le billet pour Quito est dans la bal, le départ se profile. Derniers échanges avec l’agence pour tout mettre au point, l’équipe à l’air aussi excitée que moi, ça fait plaisir.

Du 1er au 15 septembre 2018 : Équateur, pari réussi !


1 : Marché andin de Zumbahua, Équateur – 2 : Laguna Quilotoa, Équateur – 3 : Région d’Otavalo, Équateur © Claire

Partie sans connaissance aucune ni a priori sur ce pays, véritable Joker du périple… quelle belle découverte ! Quel pays enchanteur, hétéroclite et relativement facile. Les randonnées sont dans des paysages toujours changeants et magnifiques : lagunes, volcans, prairies d’altitude, forêts d’eucalyptus, marchés andins, etc. Et quel spectacle pour les sens : fruits exotiques, orchidées sauvages et innombrables fleurs, papillons et oiseaux tous plus bigarrés les uns que les autres. La nourriture y est plutôt riche et variée. Un ravissement. Yupaichani !

Première étape réussie, avec une organisation du tonnerre : un très beau parcours, diversifié, qui va crescendo pour le corps comme pour la tête. Des logements toujours corrects, voire charmants (haciendas) ou chaleureux (refuges). Aucune perte de temps dans les transits – trajets en bus ou voitures privées tombant toujours à point. Et par-dessus tout, un guide excellent : Ramiro, très professionnel et compétent, amoureux de son pays et désireux de le faire découvrir.

Du 16 au 29 septembre 2018 : Pérou, gros choc !


1 et 2 : Trek du Choquequirao, Pérou – 3 : Salines de Maras, Pérou – 4 : Cuzco, Pérou © Claire

Apprentissage amer : le guide est un des constituants principaux du voyage, celui-ci, Hendrik, est une déception complète, à l ‘inverse de nos impeccables cuisiniers et muletiers. Et quel dommage, car quel pays, quelle capitale, quelle Histoire, quelles cultures, quels paysages, quels coutumes vestimentaires et… quels chapeaux ! Des sites archéologiques – fréquentés ou esseulés – exceptionnels. Des treks, souvent reclus, certes engagés, mais changeants et si beaux ; offrant des points de vue inoubliables et des levers et couchers de soleil au-delà du réel. Les traces des civilisations pré incas et incas sont partout et laissent songeur voire ébahi, abasourdi, à tant d’égards. Le Pérou, étape indispensable de cette région qui a tant à offrir, est un électrochoc, pour la tête comme pour le corps. Suite à une petite blessure, l’équipe Nomade qui suit le périple aura été présente et attentive, important dans les moments de doutes.

Du 1er au 15 octobre 2018 : Bolivie du Nord, ou « quand le beau fait du bien » !


1, 2 et 3 : Trek de la cordillère Royale © Claire

Le lac Titicaca sans touriste, les visites d’artisans locaux typiques, la cordillère Royale et ses paysages époustouflants. Les repas (toujours copieux et équilibrés) et les soirées au sein de communautés isolées, de familles qui nous ouvrent leurs portes ou leurs granges, les nuits dans des « écolodges », ou sous tente. Tout au long du voyage, des paysages saisissants (pampa, lacs, lagunes, cols, volcans, paysages lunaires, forêts tropicales) se succèdent, on ne sait plus où donner de la tête, oui vraiment : ‘le beau fait du bien’, et tant de beauté émeut, et chamboule, profondément, durablement. La faune et flore sont moins présentes, à l’inverse du froid, souvent mordant, mais tout est si beau, si poignant, la nature comme les habitants. L’authenticité, la curiosité et la gentillesse des Boliviens – qu’on m’avait prévenue distants – est étonnante. Beaucoup vivent reculés, dans des conditions matérielles dures, leurs questions et sourires n’en sont que plus touchants. Pour orchestrer et magnifier le tout, notre guide Jaime et ses assistants Daniel et Ismaël, tous extraordinaires de disponibilité, d’égards et de générosité dans le partage de la culture de leur pays.

Du 16 au 29 octobre 2018 : Sud Lipez et Nord Chili : grandiose !


1 : Geysers du Tatio, Chili – 2 : L’île aux cactus d’Incahuasi dans le Salar d’Uyuni, Bolivie – 3 : Paysage du Sud Lipez – 4 : Baignade dans les eaux thermales du Sud Lipez – 5 : Pique-nique sur le Salar d’Uyuni, Bolivie – 6 : Laguna Hedionda, Sud Lipez, Bolivie © Claire

Grandioses ces champs de geysers, ces canyons, déserts, salars, ces paysages pourtant si arides ; grandioses ces lagunes et leurs faunes variées, ces excursions et ascensions gratifiantes, ces points de vue exceptionnels. Grandioses ces panoramas immenses, ouverts à 360 degrés, spectaculaires à couper le souffle ; sous ce ciel si bleu. On se laisse gagner par des vagues d’émotions primaires et plus complexes, le beau ne fait pas que du bien, il génère tant de choses, les mots manquent mais l’esprit et le corps jubilent. Merci Dame Nature. Merci à Aurélien notre excellent guide. Merci à un groupe mémorable. Ultime étape du voyage, la charmante Valparaiso, qui permet une transition finalement assez douce vers le retour ‘à la ville’, et la fin de ces deux mois d’itinérance.

Côté pratique : une bonne préparation physique initiale est fondamentale pour apprécier les marches, les cols et tenir la durée, et comme pour tout voyage le choix du matériel est crucial. Pas de préparation pour le mal d’altitude mais celui-ci n’est habituellement pas un problème lorsque le trek est bien géré par le guide. La pratique, même modeste, de l’espagnol est un plus indéniable, l’anglais peu usité. Je recommande vivement ce trek, pour sa richesse et diversité, pour son inénarrable beauté, pour sa sécurité. Derrière ce très beau voyage, ces sentiers cachés, ces marches isolées – mais avec une logistique toujours impeccable – derrière ces gîtes perdus et expériences inédites ; ce sont visiblement des semaines et mois de recherche, de travail et préparation. Nomade : des ‘voyageurs aventureux’ qui ont visiblement à cœur de concevoir puis proposer à d’autres amoureux du voyage des aventures engagées, multicolores et foisonnantes.

Décembre 2018 : J+60

Merci à cette région pour ce kaléidoscope de sensations, de ressentis, d’émotions, de sentiments, rencontres, saveurs, senteurs, surprises, émerveillements, questionnements, certitudes, résolutions, mini révolutions. La routine a repris ses droits, mais en partie seulement. L’envie de repartir est pressante, les idées ne manquent pas. Merci à ces guides professionnels, amoureux de leur pays et si désireux de le partager. Merci à Corinne, Guillaume et surtout Julien de m’avoir accompagnée et soutenue quand nécessaire, durant ces deux mois encore bien plus riches et fertiles qu’escomptés.

Articles récents

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher