On est allés sur l’Aquarius…

Accueil / Actus Nomade / On est allés sur l’Aquarius…

Depuis 2016, le groupe Voyageurs du Monde – dont Nomade Aventure fait partie – soutient SOS MÉDITERRANÉE à travers sa fondation  Insolite Bâtisseur Philippe Romero. L’Association, qui met en place des actions de sauvetage, a affrété un navire de 77 m, l’Aquarius, afin de venir en aide aux personnes qui tentent de traverser la mer Méditerranée. Ainsi, le 13 juillet 2018, Christine, iconographe chez Nomade Aventure et 13 autres collaborateurs du groupe ont eu l’opportunité de se rendre sur le navire pour être sensibilisés à sa mission, et prendre connaissance des conditions de sauvetage.

Julie, directrice de la Fondation, nous parle de cette visite et de l’engagement de la fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero.

Quatorze collaborateurs du groupe ont donc eu l’occasion unique de monter à bord de l’Aquarius. Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots en quoi consistait cette visite ?

Comme l’Aquarius est bloqué à quai à Marseille et qu’il est dans l’impossibilité d’assurer le secours humanitaire en mer suite au durcissement de la communauté européenne, SOS MÉDITERRANÉE a proposé à nos équipes d’aller à la rencontre de son bateau et de son équipage afin de toucher du doigt les réalités des secours en mer des migrants. Comme en témoigne Christine de Nomade Aventure : « En arrivant sur le bateau, actuellement en escale forcée, j’ai rapidement été saisie par la force de l’engagement des équipes, et la nécessité pour elles de continuer à sauver des vies. Clément, jeune marin francophone membre de l’équipe de sauvetage, nous a présenté les missions de l’association, expliqué le déroulement des opérations de sauvetage, fait visiter les espaces où sont accueillis les rescapés, et décrit la vie de l’équipage à bord. Ses récits des missions de sauvetage m’ont bouleversé, et ont confirmé à mes yeux la nécessité d’agir dans ce contexte dramatique ».


Témoignages d’enfants sur l’Aquarius © François Vannière

A bord de l’Aquarius © Christine Busset

Pourquoi la Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero a-t-elle décidé, en 2016, de s’engager pour cette cause et de soutenir SOS MÉDITERRANÉE ?

La fondation a deux grandes missions : protéger les populations dans les pays les plus pauvres et agir pour la préservation de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique. Face à l’ampleur de la crise migratoire actuelle, nous avons souhaité renforcer nos engagements auprès de SOS MÉDITERRANÉE. Le tourisme est étroitement lié aux notions d’hospitalité et d’ouverture à l’autre. Sauver des vies, les soigner, les protéger, puis leur permettre d’être accueillis et intégrés nous semble naturel. Nous allons même plus loin aux côtés de SINGA par exemple, en favorisant la rencontre entre les personnes réfugiées et la société française : mieux comprendre l’autre, s’enrichir, construire ensemble en créant des emplois nouveaux sont les missions de cette communauté de 20 000 professionnels, entrepreneurs, artistes, sportifs ou étudiants.

© SINGA

</aSénégal © Marion Osmont

Comment se concrétise le financement apporté ?

La Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero est le premier mécène privé de SOS Méditerranée. L’argent versé, soit 100 000 € par an, permet de participer au financement de la location du navire, de l’équipage spécialisé (composé de 10 membres de SOS Méditerranée, de 10 membres de Médecins sans Frontière et de 10 marins), du fuel et de l’ensemble des équipements nécessaires, soit 11 000 € par jour.

L’Aquarius © Christine Busset

L’Aquarius © François Vannière

Au-delà du soutien à SOS MÉDITERRANÉE, quels sont les domaines d’action de la  Fondation ?

Depuis 2009, la Fondation d’entreprise Insolite Bâtisseur Philippe Romero soutient une centaine de projets humanitaires, environnementaux et d’aide au développement dans près de 40 pays du monde. Nos trois grandes missions : la lutte contre le réchauffement climatique, l’aide aux victimes de la crise migratoire, et la réduction des inégalités Nord-Sud. Nous accompagnons des associations de protection à l’enfance, de formation professionnelle, d’aide au développement économique, de préservation du patrimoine naturel et culturel, et de sauvegarde des modes de vie des populations autochtones. En France, nous apportons notre aide à SOS Méditerranée, Limbo, Singa, au Refettorio, au Secours Catholique, à l’Auberge des Migrants et à la Gamelle de Jaures, pour venir en aide aux plus démunis.

© Nicolas Vidal

A propos de SOS MÉDITERRANÉE, association européenne de sauvetage en mer Méditerranée : SOS MÉDITERRANÉE est une association fondée en 2015 par un groupe de citoyens européens, décidés à agir face à la tragédie des naufrages à répétition en mer Méditerranée. Avec 3 771 morts en 2015 et 4 271 depuis début 2016, la Méditerranée est devenue la route migratoire la plus dangereuse au monde, l’axe de Méditerranée centrale étant le plus meurtrier – 3 793 décès enregistrés depuis le 1er janvier 2016 contre 2 795 sur toute l’année 2015 (chiffres OIM au 11 novembre 2016). L’association est apolitique avec un seul impératif : sauver des vies en mer. Grâce à une mobilisation exceptionnelle de la société civile européenne, SOS MÉDITERRANÉE a affrété un navire de 77 m, l’Aquarius, et a débuté les opérations de sauvetage fin février au large des côtes libyennes. Médecins Sans Frontières (MSF) est le partenaire médical présent sur le navire pour l’accueil et le soin des rescapés à bord. L’association lance un appel à soutien et à mobilisation auprès de tous les acteurs de la société civile : particuliers, ONG, fondations, mécènes, entreprises et pouvoirs publics, pour lui donner les moyens de poursuivre ses opérations (www.sosmediterranee.fr)

 

 

 

Articles récents

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shoes

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher