Dans Récits de voyage

par Deepak
Le métier de guide de trek s’est développé au Népal après les années cinquante quand le pays s’est ouvert aux expéditions et aux treks. Le métier de porteur existait déjà depuis très longtemps pour acheminer les marchandises en montagne où il n’y a pas de route…Grâce à l’organisation des treks, beaucoup de Népalais peuvent travailler comme guide ou porteur pendant les saisons de treks à l’automne et au printemps et s’occuper de leurs cultures à leur village pendant la basse saison, l’été et l’hiver.

Mon métier de guide… comme beaucoup d’autres guides, je l’ai appris petit à petit en commençant comme jeune porteur, et puis après, comme assistant guide et enfin comme guide… J’étais très jeune et il fallait gagner ma vie pour aider mes parents au village. C’est ainsi que je suis venu à Katmandu et que j’ai commencé à travailler comme porteur pendant plusieurs années. J’ai commencé à apprendre ainsi et j’ai petit à petit acquis de l’expérience. Il y a beaucoup de guides qui ont commencé comme moi, comme porteur et qui avec le temps sont devenus guides et ont maintenant beaucoup d’expérience.

J’ai eu la chance de travailler pour l’agence de Catherine et Durba. J’ai appris les bases de la langue française à l’Alliance Française à Katmandu et j’ai suivi une formation de guide de trek au Népal. Entre 2004 et 2009, grâce à l’agence GST j’ai pu me rendre en France et en 2010, Nomade Aventure nous avait invité Kancha, Babulal et moi pour approfondir nos connaissances du français et de la culture française, pour nous permettre de revoir nos amis de trek et pour participer à des conférences sur le Népal. Cela a été une grande chance pour nous et une expérience inoubliable qui nous a beaucoup appris. Je souhaite que d’autres guides puissent aussi avoir cette chance un jour car c’est vraiment utile pour nous pour comprendre comment c’est chez vous.

Pendant la basse saison, des formations sur la faune, la flore, sur les premiers soins de secours sont organisées par l’agence et des cours de français sont offerts à ceux qui sont motivés. Des formations sont aussi organisées par l’agence pour les cuisiniers afin qu’ils puissent avoir les bonnes connaissances pour cuisiner, pour l’hygiène, pour le traitement des déchets en respectant l’ écologie, ce qu’il faut prévoir pour un trek en bivouac, etc.

A la fin de chaque saison de treks, une réunion générale d’évaluation avec l’équipe de guides, des cuisiniers et le staff de l’agence est organisée pour faire le point sur les treks de la saison, savoir ce qui a bien marché et ce qui doit être amélioré dans les saisons futures. Nous échangeons ainsi nos avis et nos expériences avec les directeurs de l’agence, cela nous permet d’apprendre beaucoup et de nous améliorer encore nos attitudes de guides pour les saisons prochaines.

Comment s’organise l’équipe népalaise qui va accompagner votre trek ?

Lire la suite sur le blog Welcome Nepali

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher