Dans Actus Nomade, Récits de voyage

Franck n’est pas médecin, non. Il est directeur des ventes. C’est donc à lui que revient la lourde tâche de s’assurer que nos voyageurs ont le sourire lorsqu’ils reviennent de leur périple.
Une interview très premier degré. Et qui restera dans les annales…

Franck, ton oncle est gérant d’un hôtel Mercure. Est-ce de là que t’est venue l’idée du Nomadomètre ?
Faux, il gère une fabrique de caleçons molletonnés. Mais cela ne m’a rien inspiré du tout…

C’est quoi exactement, « le Nomadomètre » ?
Une révolution, ou presque !

Le Nomadomètre est accessible sur la page d’accueil de notre site web. Il n’indique pas les températures journalières mais bien le taux de satisfaction des clients Nomade dont le retour de voyage date d’il y a moins de 15 jours. Ce taux est défini par le degré de satisfaction des avis envoyés par nos clients à leur retour de voyage.

Tous les voyages sont concernés ?
Oui, tous sans exception. Le taux de satisfaction de chaque circuit est quand à lui, calculé sur l’ensemble des avis des clients ayant fait ce circuit depuis sa création. Et tous ces avis sont d’ailleurs consultables en ligne dans la rubrique paroles de nomades des fiches voyages.

Au sujet de ces avis justement : tu ne passes pas trop de temps à les trier ?
C’est un peu la question que tous nos détracteurs se posent. Et pour cause : le pari était vraiment osé. Ca a jasé dans le monde du showbiz !

C’est sans filet, nous ne trions pas les avis qui apparaissent sur notre site web tant que ceux-ci respectent la charte (pas de diffamation, ni propos racistes ou insultes en tous genres, etc…) que nous nous sommes imposée.

Le fonctionnement est simple : tout avis comprenant des termes suspects est soumis à notre validation. Pour les autres (99% des cas), ils sont publiés dans la seconde, directement et automatiquement avant que nous n’ayons pu les lire.

Nous tournons régulièrement entre 92 et 96% de satisfaction. Plutôt pas vilain…

Comment les voyageurs Nomade ont-ils réagi face à ce micro tendu ?
Très bien. Cet outil d’expression a été assimilé par tous. Il semble désormais que la quasi-majorité de nos clients ne choisissent plus un voyage sans consulter les avis qui lui sont associés (si avis il y a).

Il est primordial pour nous de répondre aux quelques avis mécontent ou assez satisfait après consultation de notre équipe locale. Nous nous devons d’être réactifs. Et nous le sommes dans 100% des cas.

Il faut savoir se remettre en question le cas échéant. Si certaines remarques ne sont pas de notre ressort (retards aériens, grèves ou impondérables en tous genres) nous prenons tout de même le temps de nous attarder dessus en publiant une réponse publique ou en contactant directement le voyageur concerné.

Nous sommes dans une logique d’amélioration perpétuelle. C’est juste jubilatoire !

Pourquoi ne retrouve t-on pas ce système chez tous les tour-opérateurs de France et de Navarre ?
Euh… tu prends un café ?

Une anecdote ?
La perle : un client mécontent (pour une sombre histoire de couenne de jambon) travaillant dans la communication, nous a expliqué que notre démarche était suicidaire et qu’il ne nous laissait pas un mois avant de revoir notre système.

C’était il y a un an…

Articles récents

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher