Dans Récits de voyage

Interview flash éclair de Hélène, toute juste de retour d’une expédition au Venezuela, destination ô combien prometteuse que le pôle AmSud de Nomade porte dans son coeur. Le Venezuela est bien loin des clichés pas toujours flatteurs qu’on lui alloue parfois. Il fallait le chavoir. Maintenant, vous Chavez… ! Viva la Revolucion !

Tu es partie au Venezuela ? Pourquoi là-bas ?
Il me trottait d’y aller depuis longtemps car ce pays est immense tant en espace qu’en richesses et diversité. Il y a les Andes, l’Amazonie, la Caraïbe… et puis le Roraima ! Ces fameuses montagnes tabulaires, complètement dingues et pleines de légendes, idéales pour le trek… Par ailleurs, la desserte aérienne s’est bien amélioré aussi, ce qui a facilité mon départ, pourtant validé à la dernière minute.

Il parait qu’il y a encore des dinosaures au Roraima ? Comment vivent-ils ?
Effectivement, mais je préfère ne pas trop en dire et laisser les voyageurs découvrir par eux-mêmes « ce vaisseau fantôme perdu au milieu de la savane » comme disait le commandant Cousteau… En tout cas, n’ayez crainte, ils sont adorables et heureux dans leurs grottes au-dessus des nuages, avec des petits bains naturels et des cascades. Plus la belle vie, quoi !

On dit que le Venezuela est dangereux… Qu’en est-il ?
Je n’ai pas eu à déplorer le moindre problème de sécurité. Les Vénézuéliens se sont révélés charmants et enthousiastes. Curieux aussi. Nous étions bien encadrés. Pour autant je ne pense pas que le Venezuela mérite sa mauvaise réputation ! Au contraire, c’est vivant et 100% latino avec plein de vieilles américaines des années 60 de toutes les couleurs et toutes rouillées. Je parle de voitures évidement…

Ta prochaine expédition ?
La Guyane, courant 2009, pour percer les secrets de l’Amazonie et l’histoire de France ! Nous avons deux nouveaux programmes sur cette destination dans notre prochaine brochure : un en pataugas, un autre en tong… mais du rhum sur chacun !

Découvrez nos circuits VENEZUELA

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher