NOMADE AVENTURE et la SOCIÉTÉ DES EXPLORATEURS FRANÇAIS signent un partenariat exclusif

Accueil / Actus Nomade / NOMADE AVENTURE et la SOCIÉTÉ DES EXPLORATEURS FRANÇAIS signent un partenariat exclusif

D’un côté, un tour opérateur, spécialiste du voyage d’aventure depuis plus de quatre décennies, à la recherche de toujours plus d’exclusivité et de valeur ajoutée pour ses clients. D’un autre côté, une vénérable (octogénaire cette année) société savante, dont l’une des préoccupations majeures est de faire connaître au plus grand nombre les liens qui existent entre sciences, recherches et explorations. Le résultat de leur partenariat : une nouvelle gamme exclusive de voyages d’exception, créés et accompagnés par des experts de tous horizons. Lancement dans quelques mois.

Nomade Aventure et la S.E.F : des valeurs et objectifs convergents

Créé en 1975, Nomade Aventure est le 2ème plus ancien, et le 3 ème en taille (avec plus de cinquante collaborateurs et une dizaine de milliers de clients annuels), tour opérateur français spécialisé dans le “voyage d’aventure” (randonnées, treks, voyages à cheval, à vélo, en canoë-kayaks, expéditions, safaris, etc.). Avec près d’un millier d’itinéraires déjà proposés, comment continuer à innover ? “Aujourd’hui, nous cherchons de plus en plus à proposer à nos clients, dans toute la mesure du possible, des voyages vraiment exclusifs, notamment des voyages qu’un non-professionnel ne pourrait réaliser par ses propres moyens, qu’il s’agisse de la difficulté de l’itinéraire, de la complexité de la logistique nécessaire, ou de la valeur ajoutée de l’accompagnement par un véritable expert de la destination et/ou de la thématique du voyage explique Fabrice Del Taglia, le directeur général. “C’est déjà ce que nous faisons au travers des expéditions que nous montons avec l’explorateur Evrard Wendenbaum, comme au Makay en juin de l’année dernière et de cette année, et à Sulawesi en octobre, ajoute-t-il. Mais je voulais aller plus loin”. C’est dans cette optique que des discussions ont été entamées, début 2016, avec la Société des Explorateurs Français.

Créée en 1937 et reconnue d’utilité publique depuis 1972, la Société des Explorateurs Français (SEF) représente huit décennies d’aventures, d’études et de découvertes : Jacques-Yves Cousteau, Alain Bombard, Alexandra David-Néel, Christiane Desroches-Noblecourt, Roger Frison-Roche, Marcel Griaule, Maurice Herzog, Katia et Maurice Kraft, Louis Lachenal, Henri de Monfreid, Théodore Monod, Jean Rouch, Eric Tabarly, ou encore Paul-Emile Victor, sont quelques-uns des membres illustres, aujourd’hui disparus, qu’elle a accueillis. De nos jours, Gérard d’Aboville, Patrick Baudry, Yves Coppens, Patrice Franceschi, Claudie et Jean-Pierre Haigneré, Francis Hallé, Claude Lorius, Henry de Lumley, Bertrand Piccard, Reza, Sylvain Tesson, Olivier Weber, et plus de 260 autres membres, scientifiques, écrivains voyageurs, journalistes, réalisateurs, diplomates et personnalités poursuivent l’aventure de la SEF. Sa vocation ? Contribuer à la connaissance des régions mal connues de la Terre, et accueillir ceux qui entreprennent une recherche originale dans des zones d’accès très difficiles, qui approchent des tribus oubliées ou conquièrent des cimes inviolées, qui tentent des routes maritimes extrêmes ou naviguent sur des rivières peu fréquentées, ou encore qui découvrent le monde souterrain et les faces cachées de notre planète, sans oublier ceux qui participent à l’exploration du système solaire. Mais aussi “affirmer et transmettre au grand public les valeurs de l’esprit d’aventure”, rappelle Olivier Archambeau, Président de la SEF. “Or l’une des voies pour le faire pouvait consister à proposer des voyages d’aventure imaginés et accompagnés par les membres de la Société, complète Simon Allix, explorateur, réalisateur, graphiste et photographe, lui-même membre de la SEF. “Mais comme nous ne sommes pas des pros du tourisme et n’avons pas vocation à devenir tour opérateur, le mieux était de s’adresser à un spécialiste comme Nomade Aventure”. Il s’est donc ouvert de l’idée à Fabrice Del Taglia, le DG de Nomade : un an et beaucoup de réflexion plus tard, le partenariat était signé avec Olivier Archambeau, Président de la SEF, le 3 février 2017.

Déjà de nombreux projets de voyage labellisés “SEF”

L’initiative a été accueillie avec enthousiasme au sein de la SEF, et, en l’espace d’un mois, ce sont près d’une trentaine d’idées de voyages que les membres de la SEF ont soumis au Comité directeur de l’association. Pour ne prendre que quelques exemples :

Alain Tixier, réalisateur notamment des émissions “Ushuaia, le magazine de l’extrême”, “Opération Okavango” et surtout “Ushuaia Nature” avec Nicolas Hulot, mais aussi du film documentaire “Bonobos”, sorti en 2011, se propose notamment d’emmener les voyageurs à la rencontre de ces singes, les plus proches de l’espèce humaine, dans leur milieu naturel, en République Démocratique du Congo.

L’ethno-minéralogiste Eric Gonthier, Maître de conférences au Muséum National d’Histoire Naturelle, emmènera les voyageurs chez les derniers tailleurs de haches en pierre de la partie indonésienne de la Nouvelle-Guinée, au prix d’un périple mémorable en pirogue à balancier, à pied et en canoë !

Véra Frossard, réalisatrice et grande connaisseuse du Népal où elle a vécu cinq ans et auquel elle a consacré 4 documentaires, y proposera des immersions uniques auprès des guérisseurs de la Vallée de Katmandou ou d’authentiques shamans du Dokhala, ou encore de… partir à la recherche du Yéti dans le Solukhumbu !

L’astrophysicien et géophysicien Dominique Ballereau poussera les portes de quelques-uns des observatoires où il a travaillé, notamment au Chili.

Le paléontologue et biogéographe Romain Garrouste, chercheur au Muséum National d’Histoire Naturelle, propose des expériences de “science participative”, par exemple dans la dans une station de recherche isolée de Ny-Alesund (Spitzberg), ou encore en Guyane, à Madagascar, ou même, beaucoup plus près de nous, dans un site fossilifère prometteur des Alpes Maritimes

Enfin, le spationaute Jean-Pierre Haigneré, recordman du temps passé dans l’espace (186 jours en 1999) – hors cosmonautes russes – s’est dit “enthousiaste à l’idée de participer à ce beau projet, autour du thème des vols spatiaux et des centres associés”. Cap, donc, avec lui, sur la Cité des Etoiles (Russie), Baïkonour (Kazakhstan), etc.

Il faudra néanmoins patienter pour s’inscrire et surtout pour partir : le travail de conception détaillé de ces voyages, co-créés avec les membres de la SEF et qui seront accompagnés par leurs inventeurs, débute maintenant, pour une mise en ligne sur le site web de Nomade Aventure prévue pour la fin de l’année, et les premiers départs courant 2018.

Articles récents
Showing 2 comments
  • Fabrice

    Dommage que Patrice Franceschi ne s’y colle pas. Je serais bien allé avec lui au Nagaland où chez certaines tribus d’Indonésie ou de Papouasie qu’il a rencontré avec La Boudeuse il y a quelques années.

  • Alain

    Quand on voit les noms Frison Roche, Herzog, Tabarly, Cousteau, Coppens , il ya du beau monde qui est passé par là et qui explore notre monde, oui une belle histoire ce partenariat, longue route

Laisser un commentaire

shoes kayak Nomade Aventure