Lanka Challenge : ils ont testé pour vous !

Accueil / Actus Nomade / Lanka Challenge : ils ont testé pour vous !

Le Lanka Challenge, c’est le pari un peu fou d’organiser un road-trip au Sri Lanka… en tuk-tuk ! Un rallye sans chrono, ce n’est pas une course de vitesse. Chaque équipe doit relever des défis au quotidien et parcourir près de 1 000 km à travers l’île pour visiter, découvrir et rencontrer ses habitants, dans des conditions on ne peut plus originales ! Patrick, membre de l’équipe « Mario tuk-tuk » parti avec sa femme Pascale et son fils Eymeric, nous raconte son aventure…

Relever plus de 15 défis

Le concept nous a tout de suite plu. Chaque jour, il faut relever des défis qui consistent à nous faire rencontrer les habitants pour découvrir leurs traditions, leur quotidien, leur travail ou leurs loisirs. Un des défis qui m’a le plus marqué était de préparer et partager un repas avec des locaux. Il a donc fallu acheter les ingrédients d’un rice and curry au marché, puis préparer le repas et le déguster avec nos hôtes. La plus grande difficulté a été, déguisés en Mario, Luigi et Toad, de convaincre une famille que nous allions préparer un repas pour le partager avec eux ! Il faut savoir que les Sri-Lankais déjeunent tôt. Nous nous sommes arrêtés dans un petit village en début d’après-midi, et nous avons frappé aux portes des maisons pour savoir s’ils parlaient anglais et s’ils voulaient déjeuner avec nous. A la troisième maison, nous sommes tombés sur une famille adorable qui a été vraiment géniale. Ils avaient déjà déjeuné, ils parlaient tous bien anglais, aussi bien les parents que les enfants, et on a cuisiné avec eux. On a d’ailleurs découvert des instruments de cuisine rigolos, comme une manivelle, telle une perceuse à main, qui permet de râper la noix de coco ! Nous avons tous préparé le repas et déjeuné, puis nous avons beaucoup discuté.

Lanka Challenge

Défi du jour pour notre équipe Mario tuk-tuk : vendre du poisson sur un marché © Patrick Joussen

Conduire un tuk-tuk

Le premier jour, petit cours de conduite du tuk-tuk pour tester notre agilité au volant de ce petit engin à 3 roues. Ma femme et moi conduisons des motos, donc nous étions habitués à passer les vitesses manuellement. Notre fils Eymeric avait déjà pris le volant d’un tuk-tuk, une fois. C’est vraiment simple de conduire un tuk-tuk. Au final, nous avons conduit tous les trois à tour de rôle. Ce qui nécessite de l’entrainement, c’est plutôt de se faufiler avec notre petit engin au milieu de la circulation, car le code de la route au Sri Lanka est vraiment différent de celui que nous connaissons. Il est très simplifié : c’est le véhicule le plus gros qui a toujours raison. Donc en tuk-tuk, on laisse souvent la priorité !

Lanka Challenge

Tout le monde gare son tuk-tuk… © Patrick Joussen

Et côté logistique…

Chaque jour, nous découvrions notre nouvel hôtel, plus beau et plus confortable que le précédent. C’était en total décalage avec la journée, mais cela permettait de se remettre de la route et des défis quotidiens, et surtout de bien récupérer. Une bonne literie et une bonne douche étaient très appréciables chaque soir! Pour le reste, nous avions tous des téléphones portables en cas de besoin, et nous étions suivi en permanence par un camion ambulance, et une assistance technique (un mécano). Fort heureusement, nous n’avons pas eu besoin d’eux, mais cela rassure de les savoir tout près.

Lanka Challenge

Courage, on pousse ! © Lanka Challenge/L. M.

Un conseil pour les futurs participants…

Je pense que pour participer à un tel challenge, il faut être curieux, ouvert et pas timide ! Il faut aller à la rencontre des gens ! Et il faut parler anglais car personne là-bas ne parle français, mis à part certaines personnes de l’organisation. Les autres équipes viennent du monde entier, et le soir nous nous retrouvions pour dîner et sortir, il fallait donc se comprendre. Il y a quelques français, mais pour discuter avec des Italiens ou des Australiens, l’anglais est de mise. Il faut également choisir un déguisement « international », afin que les habitants du Sri Lanka comprennent en quoi vous êtes déguisés !

Lanka Challenge

Déguisés ? Pas du tout… © Lanka Challenge/L. M.

Lanka Challenge

Car Wars… © Lanka Challenge/L. M.

Et enfin, nous aurions pu prendre un peu plus de temps pour préparer nos visites dans les sites touristiques. L’organisation nous indiquait tous les jours ce qu’il y avait à voir, à faire sur notre trajet. En s’organisant un peu mieux nous-mêmes en amont, nous aurions eu assez de temps libre pour visiter encore plus de lieux. En conclusion, ce que l’on retient de cette aventure, ce sont les challenges qui nous conduisent à aller chez les gens, avec les gens pour cueillir le thé, le riz, élaborer un plat… On a trouvé cela absolument génial, ce partage dans la vie des gens.

 

Lanka Challenge

Articles récents

Laisser un commentaire

shoes Voyage SalvadorExpédition dans le massif du Makay à Madagascar