Lancement d’une nouvelle destination : Le Salvador !

Accueil / Actus Nomade / Lancement d’une nouvelle destination : Le Salvador !

Point de Dali ou autre Henri, il s’agit bien du pays El Salvador, aussi coloré qu’un tableau du maître et aussi entêtant qu’un refrain du chanteur ! Véritable pépite d’Amérique centrale, le maître-mot pour la définir est AU-THEN-TI-CI-TE. Et Cynthia, – créatrice de voyages chez Nomade – toujours à la recherche de terres confidentielles, vous invite à la découvrir avec son circuit exclusif, entre volcans, cités coloniales, vestiges mayas, mangrove et plages du Pacifique. A l’heure où nous publions cet article, Nomade Aventure est le seul voyagiste à proposer cette destination. Alors, après le Nicaragua et ses trésors, Cynthia vous présente son tout nouveau coup de cœur latino. Bienvenue au pays des Guanacos !

 

voyage Salvador

 

El Salvador, c’est où ?

C’est le petit confetti sur la carte, là ! Regardez de plus près, encore plus près… Plus petit pays d’Amérique centrale, (aussi grand que la moitié de la Suisse), El Salvador est situé entre le Guatemala et le Honduras.

El Salvador, mais encore ?

Destination encore méconnue, le Salvador émerge doucement  sur la scène touristique avec un vrai potentiel, bien au-delà des clichés véhiculés par les médias.

Taille mini mais richesses maxi, le Salvador rassemble, dans un mouchoir de poche, une pléiade de paysages et d’ambiances : pas moins de 23 volcans dont 3 actifs, des parcs nationaux aux montagnes verdoyantes, des sites mayas quasi déserts,  des cités coloniales colorées et paisibles, une côte pacifique sauvage, avec des petits villages du bout du monde, et surtout une population des plus attachantes d’Amérique centrale.

voyage Salvador

Vue sur le volcan Izalco © Stefano Paterna/Alamy/hemis.fr

Destination hors des sentiers battus par excellence, El Salvador offre de nombreuses possibilités de trek, de randonnées et d’activités d’aventure, toujours dans un cadre éco-touristique et communautaire, si cher à Nomade. Le niveau de sécurité dans le pays s’est nettement amélioré ces dernières années, notamment dans les régions ouest, nord et pacifique, permettant ainsi l’émergence d’un tourisme plus institutionnalisé, particulièrement avec des voyageurs venant d’Allemagne, d’Espagne et du Canada.

Voyage Salvador

Autre point de vue sur le volcan Izalco © Central America Tourism Agency

Quand partir au Salvador et que voir ?

La meilleure saison pour s’y rendre va de novembre à mai pendant la saison sèche, mais il est aussi possible de s’y rendre lors de la saison  « verte » entre juin et octobre, lorsque les températures sont un peu plus fraîches.

Vous irez à la découverte de sites naturels d’exception, notamment les nombreux volcans qui parsèment le pays : observer le méga cratère Boqueron lors d’une balade à VTT, ou atteindre la superbe lagune verte-émeraude du volcan Santa Ana. A l’ouest, le parc national El Imposible rassemble la plus grande biodiversité du pays et des espèces en voie d’extinction, telle que la martre à tête grise ou l’ocelot.

voyage Salvador

Lagune dans le cratère du volcan Santa Ana © Barna Tanko/fotolia.com

Dans les montagnes du nord, le Peñon de Cayangua, culminant à 1 620 m, offre des vues époustouflantes sur les volcans alentour et la possibilité d’observer toucans, fourmiliers et vautours.

Enfin, sur la côte pacifique, la baie de Jiquilisco, entre mer, dunes de sable et mangrove, est propice à la baignade et la rencontre avec les tortues de mer en voie d’extinction. Un véritable petit bout du monde !

Côté culture et histoire, le Salvador regorge de jolies cités coloniales paisibles comme Ataco, village aux fresques murales naïves et colorées, ou encore le joyau colonial du pays, Suchitoto, petite ville à l’ambiance bohème où l’on flâne au gré des ruelles pavées et des patios fleuris jusqu’au joli lac Suchitlan.

Voyage Salvador

Façade de l’église Suchitoto © Ariane Citron/fotolia.com

Voyage Salvador

Rue colorée dans le village d’Ataco © Jon Arnold Images/hemis.fr

On n’oubliera pas les trois principaux sites mayas du pays, peu fréquentés et donc très accessibles : l’intéressant site de Joya de Ceren, pétrifié par les cendres d’un volcan, le « Pompéi Maya », classé au patrimoine mondial de l’Unesco ; puis Tazumal, sorte de petit « Teotihuacan » salvadorien ; ou encore Cihuatan, plus grand site du pays avec sa belle pyramide et son jeu de pelote.

Voyage Salvador

Site archéologique de Tazumal © Central America Tourism Agency

Quelques mots de Cynthia, spécialiste du Salvador !

Pas encore convaincu ? What else ?

  • Une culture vivace et des traditions bien ancrées, portées par une nation fière, hospitalière et chaleureuse.
  • Idéal pour les petits budgets, c’est une destination très bon marché !
  • Un spot de surfeurs avec une eau à 28 °C toute l’année !
  • Pas de longues distances ni de longs trajets, tout est proche !

 

voyage Salvador

 

Articles récents
Commentaires
  • Stefano Paterna

    Great to see my picture being published here!
    Thank you and regards,
    Stefano

Laisser un commentaire

shoes Voyage JaponLanka Challenge